Le guide de l'éclairage écologique

Le guide de l'éclairage écologique

L'éclairage écologique constitue la solution d'économie d'énergie par excellence. De nouvelles solutions ont remplacé les ampoules à incandescence classiques pour moins de dépenses et plus de performance. Alors, pourquoi contribuer à la destruction environnementale et dépenser plus quand il suffit d'adopter une nouvelle méthode d'éclairage ?

Les dangers de l'éclairage classique

De nos jours, l'éclairage constitue de grosses dépenses dans les grandes villes, que ce soit pour illuminer les rues ou pour éclairer les maisons. Cela représente 4% des émissions de gaz à effet de serre. Cette dégradation environnementale résulte du facteur naturel additionné aux actions anthropiques. En effet, la lumière en provenance de l'éclairage artificiel est réfléchie par le sol et diffusée par les gouttes d'eau, les particules de poussières et les aérosols dans l'atmosphère.

L'impact de ces phénomènes sur la faune et la flore sont alarmants. Dans ces conditions, le danger des maladies cancérogènes est à craindre. À court terme, ce phénomène entraîne des brûlures, source du cancer de la peau. Dans le pire des cas, les rayons lumineux provoqueraient la multiplication du nombre de cas de carcinome épidermoïde cutané (cancer qui se développe dans les tissus de recouvrement de la surface et des cavités de l'organisme).

Les ampoules économiques

Les nouvelles formes d'éclairages écologiques sont nombreuses et surtout écologiques. Cette nouvelle méthode d'éclairage non seulement minimise l'impact sur l'écosystème, mais économise également le budget consacré à l'éclairage domestique. Pour cela, une large gamme de produits s'offre pour éclairer l'habitation tout en protégeant la nature. Les lampes ionisantes permettent l'assainissement de l'environnement par la dépollution de l'air.

L'entrée et l'essor considérable des LED sur le marché du luminaire ont été fracassants. Effectivement, ce type d'éclairage assure une qualité maximale pour une faible consommation de l'énergie. Les ampoules LED sont davantage performantes et réparables. Elles ont la capacité de fonctionner même à de basses températures. À seulement 32°C d'échauffement, elles supportent les chocs même les plus forts. Elles sont surtout connues pour leur intensité d'éclairage et leur faible consommation en énergie.

L'éclairage au naturel

L'éclairage solaire semble également un moyen efficace et écologique pour la lumière domestique. Différentes gammes d'éclairage solaire existent en fonction de leur utilisation. La lampe solaire et le spot solaire font partie de leur modèle. L'illumination de l'intérieur de l'habitation n'a jamais été aussi commode tout en protégeant l'environnement. Pour profiter de la lumière solaire, il suffit d'augmenter les sources de lumière et les ouvertures en extérieur et de recourir aux couleurs claires.

De nombreuses installations existent aussi pour permettre l'entrée des rayons du soleil à l'intérieur de l'habitation. Les puits de lumière, les panneaux à fibres optiques, les classiques verrières, les portes-fenêtres sont simples d'installation et facile d'utilisation. L'option d'une illumination naturelle demeure le meilleur de tous les choix pour une économie en matière d'énergie. De plus, la luminothérapie ou l'exposition à la lumière du soleil apportent des bénéfices sur le plan sanitaire et notamment pour les femmes en période d'hiver.

L'éclairage écologique fait partie des critères du développement durable et de la transition énergétique. L'adoption des sources de lumière écologiques constitue assurément la marche vers le progrès ainsi que la protection de l'écosystème de plus en plus fragilisé. Les énergies solaire, éolienne et hydrolienne font partie des solutions écologiques pour fournir les ménages en électricité et pour alimenter l'éclairage. Ces méthodes de production d'énergie renouvelable sont notamment l'apanage de la CNIM. Ce groupe français étend sa présence jusqu'au pays du Golfe, où les filiales sont présidées par Mohamed Ayachi Ajroudi.